Twilight, le pire symptôme de la gastro

Aujourd’hui, j’ai l’esprit flapi. Complètement flagada.

…Il faut que j’avoue, pour le salut de mon brain comme dirait JCVD : hier j’ai… Enfin… J’étais à Montparnasse, il faisait froid, j’avais mis mes bottes en cuir fourrées de fausse moumouton (= de la moumoute de mouton bien sûr), j’étais en bonne compagnie de mon amie Mélusine (elle ne s’appelle pas comme ça en vérité vraie mais bon il se trouve qu’elle est à la fois jolie et chiante – surtout avec les hommes), et puis bon on marchait on s’est acheté un sandwich chaud plein de bœuf qui pue, nos rires de jeunes femmes pleines de vivacité résonnaient entre les carrosseries de voitures coincées au feu rouge tandis que nous traversions l’avenue, le cœur ouvert à l’inconnu, et puis bon pif paf pouf voilà on est allées voir Twilight.

BON. Ya quand même des choses plus graves dans la vie hein !!

…Hein ??

…Bon OK on avait réservé les places au cinéma.

Mais pour ma défense, j’ai vu ce film pour 3 raisons dont AUCUNE n’implique que je sois fan de la tête de sourcils en scratch de Robert Pattinson. Oui en scratch, comme les trucs pour les feignants du lacet.

Est-il vraiment besoin de commenter ce désastre ?

Et DONC 3 raisons :

1- Il y a 2 ou 3 ans ma sœur a acheté les livres, losque de façon concomitante (coïncidence ?? I think not.) je fis une gastro tellement fat qu’on peut sans risque la nommer Mégastro, au point que le simple haussement de sourcils me faisait frôler le malaise vagal. Résultat, n’ayant à l’époque ni télé ni ordi dans ma chambre : j’ai lu ce que j’avais sous la main. Dans la mesure où j’ai sauté tous les passages niais, ça a été assez rapide (environ 6 lignes pour les 4 bouquins). Du coup après les films c’est du pipi de chat.

2- Mélusine adore Twilight. Et moi j’adore Mélusine. Alors je la suis, au moins pendant la séance on peut se gausser.

3- Il faut bien que je me prépare au prochain spoil de l’Odieux, mayrde !

Cela dit, étant donné que je savais que ça allait être nul, j’ai pas été déçue. C’est déjà ça. Je pense que la meilleure tranche de poilade intérieure de ce film à part les effets spéciaux en mousse c’est le sublime jeu d’actrice de Kristen Stewart. Non, vraiment, splendide ! Cette nana est incroyable : qu’elle soit enfin sur le point d’épouser l’homme dont le nom est gravé pour toujours dans son petit cœur de pucelle tout mou, qu’elle déclare son amour à son papa chéri qui est d’habitude si discret sur ses sentiments ou qu’elle débarque dans une magnifique suite à trouzmille étoiles pour son voyage de noces, c’est fou : elle conserve sans faillir son expression dite du « oulalah je sais pas si c’est d’avoir mis du nutella dans mes moules frites mais je sens soudain mon estomac se dissoudre ».

Tu ne me crois pas ?? Alors attention prépare toi car pour toi et toi seul, Internautre, voici un Actor Studio avec Kristen Stewart !

Le même regard de chien mort. A ce point là ça frise la performance tout de même.

Alors ça te la coupe, hm ? Mais je dois dire que rien n’atteint le niveau de lamentable constaté dans le dernier article de Madmoizelle intitulé « 4 bonnes raisons d’aimer Twilight ». A mon avis pour utiliser un nombre aussi bâtard que « 4 » dans une liste alors que d’habitude on fait un top 5 c’est que la meuf a du sacrément galérer pour en trouver 4. Et nous allons voir qu’en effet ces fameuses raisons valent leur pesant de noix de pécan !

1 – TWILIGHT REINVENTE LA FIGURE DU COUPLE MYTHIQUE

Ah ouais ça commence bien.

 Depuis toujours, qu’est-ce qu’on a ? Roméo et Juliette, super. Alors à la base, c’est juste un couple de gamins qui s’entichent l’un de l’autre en mode “han c’est trop l’amour impossible nous deux”

Ouais grave alors que Twilight c’est un couple d’ado qui s’entichent l’un de l’autre en mode « han c’est trop l’am… ». Oh Wait.

En plus laissez-moi rire, mais perso quand je suis tombée amoureuse à 14 balais, c’était du premier clampin venu qui écoutait du rap nerveux et que je pensais trop rebelle de la vie, autant dire que si j’avais du me planter un poignard pour ses beaux yeux, ç’aurait été du gâchis total. À 17 ans – comme Bella, on est plus mûrs, plus sûrs de ses sentiments.

Ceci a l’air d’une blague mais non. C’est vrai qu’à 17 ans t’es méga mature attennnnnds ! Genre un an après j’ai le droit de vote tvouas, pis mon bac j’en ai ranafout tfaçon ya Jimmy-Kévin de la Terminale S2 qui m’a dit qu’il me fera « réviser » mais genre quoi j’le connais par cœur Djaykay hihihi nan mais jvais devoir m’épiler on sait jamais tvouas t’imagines hihihi.

Donc, depuis des années (que dis-je, des siècles), on nous farcit du couple “unis par delà la mort”, “tout nous oppose”, à tel point que tu peux même retrouver ce genre de zozos dans les Confessions Intimes du monde entier.

C’est vrai que mais ! Mais dis donc Furoncle ! C’est pas du tout le pitch de Twilight ça l’amour par delà la mort, sachant que mister swiffer-scratch est un mort vivant !

Allô, Willy Shakespeare, tu t’es trop secoué la poire au bac à sable avec tes semblables ? T’as pas capté cinq secondes que ton histoire tenait pas debout IRL ? 

 Putain alors que c’est vrai que pas plus tard qu’hier je me baladais en rue parisienne, les naseaux offerts à la froide brise de cette mi novembre et le pas léger telle la plume 0%, lorsque je croisais par hasard un de mes nombreux couples d’amis mixtes. Noir-Blanc ? Musulman-Chrétien ? Nenni très cher, c’est pas réaliste IRL tout ça voyons ! Vampire brushé – Nunuche constipée évidemment. 

Edward et Bella, c’est la redistribution des cartes : alors oui, je sais, Edward est un vampire et Bella une mortelle plus que mortelle. Mais entre eux c’est l’évidence et Bella accepte sans rechigner de changer de vie pour suivre Edward. Ce qui les oppose, c’est juste leur famille, eux, ils sont très bien dans cette notion de sacrifice l’un envers l’autre et basta. Non, l’amour torturé ne se résume pas uniquement dans la souffrance et les guerres intestines. Oui, l’amour peut exister entre deux personnes tout simplement en faisant des compromis. Et ça fait du bien de le savoir. »

Oui trèèèèès léger compromis, elle a juste à mourir et ne plus voir sa famille pour l’éternité. A peine un poil de cul de Chewbacca parmi les compromis en amour, vraiment.

  2 – BELLA REHABILITE LA FILLE NORMALE COMME HEROÏNE

Ce qui est certain c’est que maintenant on a bien compris qu’une héroïne qui tire la gueule en long, en large et de travers ben ça fait bien chier la bite.

On peut rarement faire plus Girl Next Door que Bella Swan. Souvent, dans les contes de fées, l’héroïne qui deviendra la princesse à la fin de l’histoire est :

 Une roturière qui en fait, est de sang précieux
 (et personne ne s’en doute évidemment),

 La fille la plus douce, la plus belle, la plus gentille de la terre mais au début ça se voit pas trop parce qu’elle passe la serpillère dans la grange,

 Une mal-aimée par sa famille (complexe du vilain petite caneton acnéique, tout ça),

 Une fille qui a des pouvoirs magiques.

Bella n’a rien de tout ça : elle est normale et porte des sweat-shirts pourraves, ne se lave les cheveux que tous les deux ou trois jours, a des parents normaux qui ne roulent pas sur l’or mais ne se fait pas frapper à coup de gourdin pour autant. Bref, Bella ça pourrait être moi, toi, ou ta voisine du 4ème. N’importe qui, vous dis-je. »

Alors merci de traiter toutes les non-princesses, moldues, non boniches et à non réduites en esclavage par Belle-Maman, bref tout le monde quoi (enfin j’espère), de crado mal fringuée, vraiment ça me fait chaud à la pompe aortique, sans déconner.

Ça fait du bien de voir que pour une fois, une fille lambda s’en sort très bien tout simplement parce qu’elle a le bon sens de tout faire pour faire fonctionner son couple 

 Ben oui les filles !! Si vous aviez un minimum de bon sens vous aussi vous sacrifieriez tout pour votre couple ! Ahlala c’est Jimmy-Kévin qui va être jouasse de vous voir offerte à poil, à quatre pattes sur le canap devant la télé allumée sur un match du Barça avec un burger entre les fesses !

3 – TWILIGHT NOUS REDONNE DES VALEURS MORALES

La pire partie est à venir…

 Dans une société où tout devient de plus en plus what the fuck [NdPaulie : Surtout avec Jimmy-Kévin hihihi], il est très bon de se plonger dans des ouvrages qui nous réapprennent à vivre correctement (…) Dans Twilight, les choses sont simples : l’amour, ça conduit au mariage, puis à la formation d’une famille. La famille, c’est le seul noyau concret que nous pouvons garder dans ce chaos ambulant qu’est le XXIème siècle, où bientôt on va nous dire de revendiquer notre droit au sexe avec les tortues de mer. En prônant des valeurs morales saines, Twilight donne à la génération texto de nouveaux piliers sur lesquels s’appuyer, loin de la débauche du monde.

Ben ouais c’est clair qu’une fois que tu t’es fait baiser sans préso par Djaykay et un BicMac et que tu te dis mais merdouille, de quand datent mes dernières règles ?? Ben tu vas vite vers les épousailles parce que attends sinon c’est trop what the fuck quoi t’imagines hihihi. Le mariage et les gamins, ya que ça de sain dans la vie sérieux, va pas te la jouer genre même avec un utérus j’peux centrer ma vie sur la carrière ou un truc intéressant pour le chaland, ou dépenser mon fric à autre chose qu’une robe blanche à 6000 €, déjà tu ponds après on verras. Faut être un peu morales les meufs sérieux.

Attends.

 Allo quoi. 

 4 – TWILIGHT DONNE UN SECOND SOUFFLE A LA LITTERATURE FANTASTIQUE

Et là, du fan de Lovecraft au fan d’Harry Potter en passant par les lecteurs de Robin Hobb, génocide des amateurs de SF et fantastique. La vache.

Avec Twilight, la littérature fantastique prend un nouveau tournant : désormais, elle peut rassembler à la fois des événements irréels (loups-garous vs vampires) et une intrigue romantique. Par ce biais, la littérature fantastique sort de sa cave d’amateur de BD pour attirer tout le monde, y compris les filles. Et une littérature qui peut rapprocher les gens, moi j’aime

Alors je corrige, cet immonde truc n’attire QUE les filles. Plus particulièrelment les filles de 17 ans niaises et trop dark émo tvouas (et Mélusine) !

Bon et aussi les lecteurs de l’Odieux Connard. Ah je ne vous remercie pas !!

Advertisements

Publié le 16 novembre 2011, dans Delirium très mince, et tagué , . Bookmarquez ce permalien. 8 Commentaires.

  1. Pas mal l’excuse de la gastro ;-). L’article de Madmoizelle est pathétique. En le lisant, je me suis demandée plusieurs fois si c’était ironique. Mais bon du coup j’ai bien rigolé avec ton post et les photos de Kirsten Stewart.

    • Le souci avec cette excuse c’est qu’elle est vraie mais que personne n’y croit tellement c’est gros x)
      Tant pis si le ridicule tuait, je le saurais depuis trois lustres !

      Kristen Stewart : la meuf qui ne fermait jamais la bouche. Apparemment ça plait à Edward.
      Oh wait…
      ^^

  2. je suis pas fan de Twilight j ai essayé pourtant mais j ai eu l’impression de m’etre pris un somnifère moi c’est un bon BATMAN verssion Nolan/Bale

  3. Quand je me tape une insomnie un twilight et DODO

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :