Joyeuse fête Glinglin, un ptit coup de batte ?

Quelle belle journée fut hier.

Le soleil a brillé sur la capitale, NRJ12 a consacré sa soirée aux mère célibataires, des greluches ont défilé à oualpé dans les rues tunisiennes pour attirer l’attention sur les violences que pourraient subir leurs immaculés nichons.

Aux infos les journalistes égrènent les chiffres tels DSK les spermatozoïdes : par jour, 2h30 de ménage pour les femmes et 6 minutes pour les hommes, seulement 2% de femmes PDG au CAC 40, Eric Zemmour qui ressort sa face de lombric du placard à tronches de cakes pour nous seriner que l’homme se féminise et que le chaland a plus besoin d’une figure virile à la « violence civilisée » que de manger-bouger.

Bref, encore 24h où tout le monde se rappelle que la moitié de la population est en possession d’un vagin et des trompes attenantes.

Et ma mère la première. Alors soyons au diapason, Internautre, je suis en amour total de ma génitrice, qui comme de bien entendu est l’étoile des nuits de mon enfance nourrie aux Pompotes.

Mais il y a tout de même des moments où elle me laisse en profonde perplexitude. Ainsi ce sms que je reçus hier après-midi manqua de laisser mes coudes choir sur le parquet non ciré en pure essence de PVC :

« Aujourd’hui 8 mars ! La femme est la plus belle création !! (la plus belle création tout court, on ne sait pas de qui. De la côte d’Adam probablement. En même temps vu que la 2éme plus belle création de la côte d’Adam c’est sans doute une superbe imitation d’un caillou fossilisé,  la gloire est de faible envergure)

Elle pleure quand elle est heureuse et rit quand elle a peur. (nous parlons apparemment d’une espèce de femme relativement rare, du genre qui se rit du danger, sans doute Jeanne d’Arc ou Mulan)

Son amour est inconditionnel. (ça dépend pour qui, personnellement ça fait longtemps que j’ai retiré toute forme d’amour à ma banque tant qu’elle ne me rendra pas mon découvert. Bande de rats)

Il n’y a qu’une chose qui ne va pas chez elle, elle ne sait pas ce qu’elle vaut !… (En général à moins de 50€ la passe tu te fais niquer, enfin je dis ça c’est à titre indicatif)

Cette Femme… C’est toi ma belle ! (P’tain comment je suis trop surprise !!)

Passe ce message à chaque femme que tu connais. (C’est le genre de chaîne où avant on disait « à 5 personnes que tu connais » mais depuis que les sms sont illimités ils se sont total décomplexés c’est encore plus la fête du string que dans la 3ème roulotte pleine de plumes de la Gaypride 2007 – j’étais à cette Gaypride, et je suis formelle)

Rappelle lui qu’elle est unique. (En plus du string et des 50€, donne lui un Mars)

Dans 25 minutes quelque chose te rendra super contente. (probablement ta crampe de pouce super aigüe post-million de sms envoyés qui te rappellera que l’autre pouce va bien, et ça ça n’a pas de prix)

Mais avant tu dois dire à 10 de tes copines que tu les aimes, incluant moi. » (Maman, je t’aime, et mes 10 copines un peu aussi oui, mais n’en faisons pas un cake on se croirait dans un épisode de L-World et déjà qu’ya des gens qui atterrissent sur ce vénéré blog en tapant « t’es amoureuse d’un bogoss qui te fait cocu pourtant t’es bonne ta des heins mes ta pas de cul » alors n’aggravons pas notre cas)

Mais ce n’est pas tout. Non, car lors de cette journée maudite, que se passe-t-il en entreprise ? Les gens offrent des fleurs et des paquets de bonbons à leurs collègues féminines. Et bien sûr le tout avec un communiqué permettant de se rappeler que ce présent est une manière de se rappeler que partout dans le monde, des femmes sont battues, lapidées, rabais… Hm ? Ah non en fait on me souffle que ce sont juste des nases qui offrent des fleurs en scandant d’un air réjoui « JOYEUSE FÊTE DE LA FEMME GILBERTE !! » tandis que la sus-nommée n’a d’autre choix que de dire « AAAhhhh mais merci beaucoup Johnny c’est vraiment gentil de ta part… » tout en se demandant ce qu’elle va bien pouvoir faire de cet horrible petit porte clé nounours rose une fois que le lys qui le camoufle sera fané (car tout ce qui est féminin est rose moche).

Ah, cette subtile façon de rappeler à la femme qu'on l'aime et qu'elle devrait renouveler son abonnement au Club Med Gym.

Oui, la fête de la femme s’est muée en « Ste Femme », comme la Ste Thérèse ou la St Glinglin, c’est juste une occasion à tout un tas de gentil autochtones de s’exclamer en même temps que Monsieur Météo « BONNE FÊTE A TOUS LES GLINGLINNNNS !!»

Misère, que c’est fatiguant, j’ai comme l’impression de me trouver soudain aveuglée par le projecteur de la vie.

Alors l’année prochaine, pour la fête de la femme, s’il vous plait Gens, arrêtez deux secondes avec vos fleurs moches, cucurbitacées en carton et autres souhaits de bonne journée, et filez moi plutôt une autorisation temporaire de port de batte de baseball pour que j’aille puréeiser la face de mon chef à chaque fois qu’il m’appelle « ma biche ».

Cimer.

Publicités

Publié le 9 mars 2012, dans Delirium très mince, et tagué . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :