Ca se loue des testicules ?

Le monde est profondément injuste.

Tu vois, au commencement, ce sagouin de Notre Seigneur a rassemblé un tas de boue parce que bon, l’éternité à s’ébattre seul dans le néant sans internet c’est quand même un peu fort de café, alors on finit par se tourner vers les loisirs créatifs. Et ce tas de boue est devenu un homme. Jusque-là c’est cohérent (un zeste de misandrie c’est bon pour le teint). Et puis ce qui est intéressant c’est que vu qu’on nous a bien expliqué que Notre Seigneur nous a fait à son image, on en déduit que Notre Seigneur était un homme tout nu, enfin après tout le néant n’apportait sans doute pas son lot de feuilles de vignes divines ni de chemises à carreaux Celio du chaos donc on lui pardonne.

Notre Seigneur voit donc Adam, tout nu et tout bronzé, s’ébattre parmi les gouttes de rosée scintillantes dans la verte et douce prairie d’Eden sous le soleil d’été (parce que ça aurait quand même été drôlement un bâtard de bazarder Adam à poil en plein mois de janvier). Du coup, comme dirait Alan dans Very Bad Trip, avant Notre Seigneur était une meute d’un loup, il était tout seul dans sa meute et donc arriva Adam et là soudain, ils étaient deux loups, et la meute qui avant était une meute de un loup est devenu une meute de deux loups, et il y avait finalement deux loups dans la meute. Mais Adam, à force de crapahuter solo dans la pamparadisiaque, a fini quand même par se rendre compte que son érection matinale ne passait pas toute seule et qu’à un moment il allait peut être falloir trouver quelque chose de moins abrasif que le trou d’arbre de d’habitude.

Attends ya pas photo, je prends l'arbre.

Notre Seigneur il veut bien, mais bon la gadoue ça va bien deux minutes déjà qu’il a pas de pouic pouic à savon de l’espace pour se laver après donc merde, cette fois vu que c’est toi qui réclame, c’est toi qui prend. Bim, Adam voit alors avec surprise une de ses côtes décider de faire la malle pendant que ses autres copines côtes sont forcées de rester dans le mâle. Il n’a même pas le temps de s’indigner de cette trahison côtière que la petite pétasse se mue soudain… En grande pétasse. Eve, mère de toutes les mères (et des autres aussi quand on y pense), venait de naître, occasionnant ainsi la première création d’être humain d’origine entièrement masculine. Oui, Adam était le premier couple homoparental. Tout un symbole – dont la pureté fut vaguement gâchée par le fait qu’il forniqua avec le fruit de ses entrailles juste après.

Comme apparemment Adam n’avait pas des envies de famille nombreuse, il laissa ses autres organes internes à leurs fonctions respectives et n’engendra plus rien d’autre avant que sa meuf ne pète un boulon et boulotte un autre fruit que sa banane.

Adam ne se supporte plus lui même.

Et depuis ce jour, nous les Eve-like sommes pourvues de tout un tas d’options intéressantes dont les Adam-like ne se sont pas encombrés, et on les comprend. Par exemple cette formidable capacité à la production d’hémoglobine de façon mensuelle, ça c’est vraiment un truc incroyable, et si ça n’était pas complètement douloureux peut-être même qu’on n’aurait pas envie de se vautrer sur le béton depuis le sommet d’un HLM tous les 28 jours hahaha. Et puis pourquoi les hormones bordel ? Pourquoi Adam a-t-il hérité du stoïcisme et de l’incapacité à répondre aux sms, alors qu’Eve se coltine l’envie de mater Love Actually tous les pics d’Oestrogènes, hm ?

OUI OK la semaine dernière j’ai pleuré devant Un Jour Une Histoire. Mais il y a pire : 3 fois 28 jours plus tôt, j’avais fondu en larmes devant une feuille morte. Une feuille morte, Internautre. Peut-être une  nostalgie de ce temps où rien d’autre ne couvrait le Pénis, va savoir.

Comment construire sa crédibilité après ça ? Comment aller poser sa démission avec aplomb et croire en la valeur de sa personne quand on est émue devant le JT ?

Je ne sais.

En revanche, je suis bien au jus que cette truie d’Eve s’est bien faite niquer.

Advertisements

Publié le 13 mars 2012, dans Delirium très mince, et tagué , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :