Quand l’oignon te sape ta motivation

Bon.

Je ne sais si tu as déjà démissionné dans ta vie, Internautre, cela dit m’est avis que la probabilité que ce soit effectivement le cas avoisine le pourcentage de chiantitude atteint par le fait qu’en cuisinant avec de la sauce soja hier soir + en me lavant les mains quarantillion de fois + en post douche, mes mains puent toujours : 100 %.

Oui tu as probablement démissionné de ta mission de rangement de chambre en fourrant tout sous ton lit ou en faisant des gros tas de linge :

–          Sale = tes fringues préférées que tu as mises en premier

–          Presque sale mais pas tout à fait = on verra si j’ai envie de le remettre avant la prochaine machine, probablement que oui sinon je vais être forcée de mettre ce vieux fute que j’adorais d’amour ultime au temps jadis et qui depuis a descendu l’échelle du cool jusqu’à atteindre les cartons moisis dans ma cave

–          Propre de la machine d’avant et que t’as toujours pas rangé = et que tu ne rangeras pas car tous les matins tu es trop à la bourre pour faire autre chose que farfouiller dans le tas en disant « meeeeeeeeeeerde mais il est oùùùù mon jean noir bordayl si je le trouve pas je vais pas pouvoir mettre le t-shirt vert que j’ai déjà sur moi et je vais devoir changer de tenue complètement et j’ai pas le teeeeeemps »

Ou peut-être as-tu démissionné de tes révisions du bac de philo en te disant au choix :

–          Phoque la philo de toute façon j’suis en S alors j’ai qu’à cartonner en maths. Alors mon livre de maaaaaths où est-i… AH tiens un jeu de tetris/ un Super Picsou Géant/ une mouche [/volonté]

–          AAAAAHHHH phooooque laaaa philoooo j’aurais jamais du faire L j’aurais du faire un truc con genre du strip-tease, candidat à Secret Story 42 ou Président de la République. AH tiens, youtube ! [/volonté]

–          Tatatatatatatin AND IIIIII WILL ALWAAAAYS LOVE YOUUUUUUUUU… Oulah j’ai la dalle allez hop où sont mes chocapics [/dignité]

Ou encore il est possible que tu aies démissionné de la perspective de manger équilibré ce soir au moment où :

–          Tu t’es malencontreusement vautré sur le canapé avant même d’avoir enlevé tes chaussures, avec la télécommande à portée de main. « Faut que j’aille faire des courses il reste plus que des pât… OH Yann Barthès» {/volonté]

–          Tu as avisé l’oignon à éplucher-couper-émincer-faire cuire puis tu as inopinément posé ton regard sur ta pizza Grandiosa. Tiens, c’est facile à faire, ça, une pizza Grandiosa. [/volonté]

–          « Allô ma poule, ça te dit un ptit sushi là viteuf ? Allez ramène ton boule ! » Là tu regardes vers ton chéquier, tu sais qu’il te reste 82 € pour finir le mois (et nous sommes le 16 mars, rappelons le), tu t’apprêtes à dire non, quand soudain ton regard tombe sur le placard vide, et sur l’oignon dans le frigo, il va falloir faire les courses, oui mais bon en même temps faut sortir aussi pour aller au resto, enfin cela dit ya rien à la télé ce soir [/volonté] « Okay mon petit bonzai des Andes, j’arriiive ».

Personnellement, j’ai démissionné de mon boulot, genre mon vrai boulot avec des chefs tarés, des clients chiants, des téléphones qui sonnent tous de la même manière de sorte que chaque pélo de l’open space est obligé de jeter un orbite sur son téléphone chaque fois que retentit cette cochonnerie de sonnerie pourrie, et un micro ondes qui tourne pas pour faire chauffer tes plats tout prêts dégueulasses parce qu’il n’y a pas de cantine.

Le souci en fait quand tu démissionnes, c’est que tu dis « Je bosse sérieusement jusqu’à la fin de mon préavis, comme ça ils se rendront compte de ce qu’ils perdent, ces corniauds de fientes de dindons de l’Enfer hahahahaa ».

Alors qu’en réalité réelle, quand tu démissionnes, il n’y a plus qu’une seule icône au monde qui t’intéresse : celle de ton navigateur internet. Je pense de source sûre basée sur ma pratique personnelle de visu que je n’ai jamais autant maté 9gag, Tumblr et la chaîne youtube de Jenna Marbles que depuis trois jours que j’ai annoncé mon départ.

Au final, en cumulant tout mon temps de boulot effectif de la semaine, je crois qu’on n’atteint pas la journée.

[honte]

Mais en même temps ils méritent que ça ces bâtards.

[/honte]

(Ouais dans la vie faut pas s’encombrer de scrupules, hombre. Phoque off et vivement la quille.]

Jésus merci, on est vendredi <3

Publicités

Publié le 16 mars 2012, dans Delirium très mince, et tagué . Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. Ah ba voilà un sujet qui me parle… moi en ce moment tous les soirs je démissionne de mon mémoire ! Quant à démissionner d’un boulot euh bah… c’ta dire que là je vais surtout en chercher un… (et donc aller au devant d’un tas de connards qui vont m’expliquer que je n’ai pas assez d’expérience, parce que non 1 an et demi de stage ça n’est pas suffisant… JOIE !)

    • Ooooooh oui les joies de l’entretien ! J’en ai passé tant moult qu’aujourd’hui je ne les révise même plus : je finis mes Coco Pops et je saute dans mon fute spécial entretien infroissable et Go Roberto °u°
      Bon courage pour les tiens, tu es en école de commerce, tu sauras te vendre (c’est ce qu’on m’a dit à moi parce que je sortais d’une école de commerce) (aujourd’hui c’est mon tour de la ressortir ninhin !)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :