Superman a loupé sa carrière de groupie

Ce matin, j’enfilais mes collants dans un but jupatoire, lorsque je me fis la réflexion que :

1- Il est plus que probable que mon esthéticienne reçoive la visite de ma personne incessamment sous peu

2- Il est plus que possible que ma cuisse molle droite passe l’été à s’associer à ma cuisse molle gauche pour me culpabiliser de ne pas être allée au sport avant que mon abonnement ne se périme

3- M. Akov a des poils qu’il n’a pas à enlever et des cuisses fines comme mes mollets

4- En même temps M. Akov met des futes donc il s’en bat relativement les bubbles d’avoir le poil inesthétique en transparence de collant

5- L’expérience m’a appris que M. Akov est de toute façon et de manière générale un capillaire moins en veine de potentiel séduction lorsqu’il est accessoirisé en Dim Infilables filés + tutu rose

6- C’est vraiment trop injuste que le quidam masculin n’ait pas le port de collants imposé. Je suis en certitude que ce serait là le moyen de les sensibiliser au fameux « fond de culotte qui glisse », problématique que je résous personnellement grâce au port de la double culotte

7- Oui, je porte la double culotte en sus du collant dans le but d’éviter que le fond d’icelui ne glisse en proximité de mes rotules

8-  Il est fort probable que le mâle portant collant finirait par trouver sa fourrure de tibia aux alentours de la mocheté et se sente ensuite obligé de l’ôter via le Gillette Mars ou Cire indienne parfumée au Musc

9- Ce qui entrainerait une augmentation de la population chez l’esthéticien(ne) qui pourrait alors baisser ses prix pour cause de sur affluence

10- EN ATTENDANT, je paie toujours la blinde pour l’enlevage de pilosité, franchement PAS MERCI les gars.

La beauté de la jambe mâle épilée, gainée de nylon satiné, ça donne envie de sexualité.

A la suite de quoi j’ai finalisé la pose de collants, et puis comme ça m’avait pris 15 minutes au lieu de 2 pour cause de pensées parasites, j’ai été dans l’obligation de me nourrir d’air et de m’emballer une part de gâteau carrefour que j’achetais hier, parce qu’emballer des Coco Pops c’est pas une aussi bonne idée que ça en avait l’air en fait. Et vu que déjà ça avait bien l’air d’une idée de merde, tout un chacun comprend à quel point c’est vraiment pourri.

A noter que le port de la double culotte m’a déjà été utile lors d’un mini concert dans mon ex-école, lorsque l’asso de musique s’est mise en tête de faire le show. En pleine envolée rythmique, alors que les cheveux voletaient en tous sens dans la salle sous l’impulsion de leurs propriétaires survoltés, le chanteur hurla soudain « ALLEEEEZ LAAA LES FILLES ON BALANCE SA CULOTTE ! ».

Bien sûr, d’us j’aurais été la première à rire qu’il pouvait se peigner les poils de nez bien comme il faut avant que ça n’arrive, mais cette fois j’avais la double culotte. Et par le fait, cela me donnait le pouvoir de me séparer de l’une d’entre elles.

Je ne te raconte  pas la tête du trombone a coulissiste (ou tromboniste à coulisse ?? Wtf cet instrument) et du chaland adjacent lorsque ma deuxième culotte atterri sur sa coulisse. Je parle du trombone évidemment, rooh t’es vraiment une chaudière, Internautre faut arrêter avec ces sous-entendus inapropriés.

Et ça tu vois, c’est pas possible pour les masculins, parce qu’ils n’ont JAMAIS de double caleçon par-dessus leurs futes.

Sauf Superman, évidemment, qui lui a une double culotte par-dessus son collant sans jupe. Une vraie icône de la masculinité, clairement.

Hmmm... Mon double slip OK, le pectoral gainé OK, la mèche lustrée OK, bon je suis prêt pour le concert des Jonas Brothers.

Publicités

Publié le 22 mars 2012, dans Delirium très mince, et tagué . Bookmarquez ce permalien. 12 Commentaires.

  1. C’est trop dur d’être une femme… Je me fais souvent des réflexions similaires en m’épilant. Du coup, j’ai décidé de ne m’épiler les jambes qu’en été et mon mec me soutient héhé. La photo du mec en collant m’a bien fait rire :-)

  2. Et bien j’en porte assez fréquement et je ne suis pas gay j’ai un blog là dessus! par contre ce genre de collants non mais des noirs très opaques! Mais ton billet m’a fait rire!! :)
    Ma copine n’y voit aucun inconveniant elle trouve celà au contraire original!! tu peux aller voir sur mon blog pourquoi j’en porte!
    sinon chouette blog!!!

  3. J oubliais les premiers à en porter furent les hommes:)

    • Hello Arnaud, welcome in LeSkyWorld !
      Personnellement je ne vois vraiment aucun rapport entre les collants masculins et l’homosexualité, le port du collant ne faisant pas d’un homme un travesti et ayant connu pas mal d’homos je peux témoigner que la plupart ne sont d’ailleurs pas travestis du tout.
      Je suis très nulle en histoire, cependant il me semble en effet que ton argument historique soit véridique de véracité juste.
      Ton blog me donne envie d’aller me fournir en collants, surtout que j’ai un mal de clébard à en trouver des confortables (je trouve que beaucoup sont faits en espèce de matière papier de verre du style qui te fait un gommage de la peau à chaque pas) (= J’AIME PAS).

  4. je me ferais un plaisir de te donner des conseils!! même mes ex copines me demandent encore conseil!!

  5. salut , je reviens sur cet article très drôle qui me serait d’une grande utilité pour mon blog!
    pour éviter l’effet « papier de verre » je te conseille de mettre un peu de crème adoucisante.

  1. Pingback: Messieurs vous avez la parole « le collant selon Arnaud

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :