Au boulot, venez comme vous êtes !

Le travail est réellement un monde merveilleux, un vrai conte de fées. Mercredi par exemple, je me trouvais en représentation fort importante devant le Chef Maxi Best Of, c’est-à-dire 2 étages hiérarchiques au-dessus de Méga Chef que j’avais précédemment gratifié de mon célèbre et flamboyant check de poignet. Tel le monarque, Chef Maxi Best Of était assis en bout de l’agencement de tables en U dont la longueur n’excédait pas les 10 kilomètres, mais de peu. A ses côtés, Chef Best Of et Méga Chef ont posé céans tels les ministres / Cardinaux de l’ancien temps des Rois Divins, et tous quichés sur les côtés du U, 20 pélos importants mais reniflant quand même vachement moins le prestige.

Ma boîte.

Ah oui et moi. Tout au bout d’une des branches du U, je me sentais telle la femelle bouffon venue amuser le gratin via le yodle et/ou le brin de twist. A peine avais-je débuté mon show exceptionnel que Chef Maxi Best Of me coupait le sifflet avec une remarque comme quoi au fond ce que je présentais s’apparentait plus à une flaque de diarrhée qu’à un lit de pétales de roses, même si  ça n’était pas de moi puisque je suis arrivée le mois précédent, que blablabla (savoir faire semblant d’écouter alors qu’en vrai tu es en train de hurler par devers toi-même que « LA VAAACHE CES CHAUSSURES NEUVES SONT MEGA INDUCTRICES DE DOULEUR QUI FAIT MAL ») et que « désolé de parler si longtemps Belle Enfant je vous fais rester debout hahaha ».

Hahaha.

Belle Enfant. J’ose espérer qu’il faisait référence à ma sublime collection de connexions neuronales. Evidemment pendant que Chef Maxi Best Of parle, personne ne moufte de quelque orifice que ce soit, même pendant ses silences inter-phrases de plus d’une seconde. Tu vois pour une personne normale de type gueux, normalement le moindre silence de plus d’1 seconde est directement interprétée par le badaud comme une ouverture pour prendre la parole, constituant ainsi ce que l’on appelle communément une conversation, concept relativement utile permettant un échange d’idées et d’expériences de la Vie. Seulement il est évident que Chef Maxi Best Of a déjà tout vécu, sinon il serait encore comme moi une simple Grande Frite en talons de 12 et voilà tout. Il n’existe donc pas de conversation impliquant le Roi, seulement des monologues de type :

Chef Maxi Best Of : Blablablabla vous êtes des grosses truies spongieuses blablablabla merveilleuse entreprise blablablablou idées pathétiques.

Le Chaland de tour de table (en hochant la tête avec conviction) : hm, hm, hm, hm, hm, … Hmhmhm.

En langage d’entreprise c’est ce qu’on appelle le partage d’expérience par transversalité.

Mais cela peut également être un autre type de réufion.

Publicités

Publié le 3 juin 2012, dans Delirium très mince, et tagué . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :