Valérie Damidot nous vend-elle aux aliens ?

Il est des êtres qui aiment à voire alentour scintiller d’ordre et de propreté suppurant le paisible. Ces gens savent classer, ranger et nettoyer sans avoir à peser le pour et le contre le million de fois car cela leur semble l’ordre naturel des choses.

Ainsi, tels ma coloc Elodée, il auront le plancher toujours visible sans la moindre couche d’immondices en déco de sol, leurs oreillers seront secoués, leur couette dans le bon sens avec zéro coin de tissu plat dans lequel pour une mystérieuse raison l’édredon pourtant à la bonne taille aurait refusé de se glisser, et même ils auront le temps et le raffinement d’aligner leurs vernis à ongle dans l’ordre des couleurs de l’arc en ciel.

De toute beauté, en somme.

Ces gens pensent à éteindre leur téléphone portable durant les répétitions générales de leur chorale, ce qui évite au chœur n°2 (= pas le mien) composé de personnes de plus de 60 ans de provoquer l’émoi lorsque retentit le vieux son nokia propre aux gens qui ne tentent pas la personnalisation du téléphone, faisant s’exclamer à ma co-chanteuse la Râleuse (que j’affectionne particulièrement) « qui a laissé sonner son minitel ?? ».

Bref, des gens qui voient dans le monde un modèle de perfection plus ordonnée que les cheveux de Ken (qui sont, disons le tout de go, en plastique, donc ça aide quand même pas mal pour la cleanitude de l’ensemble).

Ken, ce gossebô que la Nature n’atteint pas.

Des gens pas comme moi quoi.

Il faut que je l’avoue que je fasse mon coming out de la crasse. Mon crassing out. Oui, je suis bordélique. Oui, j’ai retrouvé des magazines de l’été dernier à côté de mon lit sous la pile de bouquins qui ne rentre plus dans mes étagères vomissant des pulls et des boites de tampons. Oui, je viens de jeter des tickets cadeau qui valaient jusqu’à fin mai.

Oui, ma chambre contenait assez de moutons depuis 6 mois que je ne l’ai pas nettoyée pour tricoter des pulls à l’intégralité de la population à venir dans les 37 prochaines années. Si mes amis n’étaient pas aussi réactifs qu’ils le sont, à l’issu d’un séjour chez moi ils se retrouveraient probablement fossilisés entre les bouts de PQ utilisés pour moucher mon rhume du mois dernier, les petites cuillères de mes desserts montés dans ma chambre et jamais redescendues en cuisine, et mes lettres des impôts (oui, ça me pose pas mal de soucis financiers ce petit bordel).

Oui, j’ai 3 chemisiers que je n’ai porté qu’une seule fois pour cause de fripage massif du tissu en post premier lavage vu que je suis une énorme endive pour ce qui est du repassage. Or, l’endive n’est pas vraiment le plus doué des légumes lorsqu’il s’agit de manier l’instrument ménager. D’ailleurs je viens à l’instant de me résigner à une mini séance repassage devant M6 et il me vient à présent 2 questions que je souhaiterais partager avec ta personne, Internautre :

1)   D’où viennent ces plis inenlevables que mon fer pourri crée au fur et à mesure que je le passe en tissu ??

2)   Valérie Damidot, elle est daltonienne en vrai ou c’est juste qu’elle tente de tuer les pixels de ma nouvelle télé écran plat ? Ah nan mais attention hein, ne JAMAIS never ever demander à VD de te faire ta maisonnée dans le style « amérique » (elle te fout des buildings et des briques rouges jusque dans ta cave), ni dans le style « industriel » (allo les bouts de fer nus entre les tables en tôle froissée). Et si tu as le malheur de lâcher que tu aimes la tartiflette, tu reviens ta baraque est customisée en reblochon. Fait gaffe.

Bref, autant de mystères que l’existence nous distille jour après nuit.

A moins que ce ne soit un complot mené de conserve avec un clan extraterrestre uniquement visibles dans les longueurs d’ondes des couleurs aubergine, prune, beige et rouge cramoisi, et Damidot espère qu’à force elle va nous cramer la vision de ces couleurs précises, ce qui permettra aux aliens de nous anéantir en totale invisibilitude !

Aujourd’hui on a trop fait les foufous, on a choisi l’aubergine.

OU elle a des goûts de merde.

Sépa.

Publicités

Publié le 17 juin 2012, dans Delirium très mince, et tagué . Bookmarquez ce permalien. 5 Commentaires.

  1. Je rate toutes les bonnes émissions de M6 en Suisse! Merci pour le rire du lundi matin, moi aussi suis bordélique mais ça s’arrange avec l’âge et l’emménagement en couple avec un mec moins bordélique (ça fait 2 ans que je cache ma vraie nature ou ai-je changé?)

    • Bonnes émission sur M6, c’est un peu un oxymore ^^
      Ca me rassure ce que tu dis, mon emménagement couplesque est prévu pour cet été, alors que mon bordélisme semble s’installer…
      *Espoir*

  2. Tiens je crois qu’il faudrait une vieille maniaque comme moi pour tout ranger lol. Cf ma chambre sur le campus méga tout le temps nickel lol

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :