Le Vertige de la Vie ne résiste pas à la pizza

Tu sais la plupart du temps on est tous pareils, on a notre petite vie, des rêves, des envies de voyage, on râle parce qu’il fait moche, on est pris d’une envie soudaine de pizza aux moules, on va au resto avec une copine et on se bidonne comme des chèvres parce qu’elle a dit « pilote de chatte » au lieu de « pilote de chasse ».

Un bel exemple de Cul-trôleurs.

Moi j’ai des projets, j’aime écrire, j’ai envie de progresser dans mon boulot, j’ai ma famille que je voudrais voir plus souvent avec mes petits-frères surdoués et mes petites sœurs pas plus bêtes. J’ai toute une liste de « trucs à faire avant de mourir » qui s’allonge chaque jour un peu plus, qui comprend entre autres :

–       Partir au boulot, puis finalement me casser et prendre un avion pour n’importe où

–       Ecrire un livre

–       Me planter devant mon boss dans le couloir et lui gueuler « YOU SHALL NOT PAAAASS »

–       Etre bilingue en anglais

–       Manger du bœuf de Kobé

–       Me faire une mèche bleue. Ou rouge j’sais pas encore trop.

–       Faire un check de poignet à mon Boss. …Ah non attend ça c’est déjà fait. Autant pour moi.

Bref des trucs à faire et des endroits à visiter, des projets, j’en ai à ras bord du colon aux trous de nez. Comme tout le monde.

Et puis parfois il arrive ce drôle de truc, tu sais ce machin où tu te rends compte que dans l’espace temps tu n’es finalement pas plus importante qu’une fiente de poulet anémié au fond d’une flaque d’huile sur le kilomètre 43 de l’autoroute A13.

Ta vie. Oui, je sais.

J’appelle ça le Vertige de la Vie. C’est assez étrange comme phénomène parce que ça frappe vraiment n’importe quand : tu manges une asperge et PAF Vertige de la Vie. Tu fais caca et PAF Vertige de la Vie.

Mais si, t’en as forcément eu déjà. C’est facile de toute façon, y en a de 2 types, pas plus, parrain.

–       Le Vertige de la Vie du Temps. Celui là il fout bien les boules, parce que c’est celui ou en plein milieu de ton yaourt au kiwi BIM tu te rends soudain compte que tu vieillis chaque année, que ça te rapproche inexorablement de la MORT, et qu’au final sur l’échelle du temps depuis toujours puissance jadis, t’auras duré moins longtemps qu’un pet d’acarien dans un pli de chaussette. Haha t’as les glandes hein.

–       Le Vertige de la Vie de l’Espace. Là c’est la même sauf que pendant ta choucroute de la mer SOUDAIN tu prends conscience que l’espace est INFINI ou en tout cas MEGA GRAND, et que des milliards de gens sur la planète sont en train de bouffer quelque chose, faire l’amour, râler, naître, crever, se poser du vernis de pied etc. Et qu’autour de ce merdier, ya une atmosphère putain de trop grande pour toi, mais qui représente à peine un micro bout du système solaire qui lui même est un poil de coude de la galaxie, qui au final est moins qu’une pâte alphabet dans une marmite de vermicelles.

Et voilà comment tu te rends compte d’un seul coup que tes sentiments, tes rêves, tes aventures, et même ta passion des cake pops, tout ça est vain et éphémère.

Enfin après quand même tu te rappelles que t’as vachement envie d’une pizza quatre fromages et CA c’est du concret.

Publicités

Publié le 7 février 2013, dans Delirium très mince, et tagué . Bookmarquez ce permalien. 9 Commentaires.

  1. Je suis très d’accord avec le rêve numéro 1, j’ai trop envie aussi.
    Le 3, mais il faut TROP que tu le fasses !!!! J’en suis morte de rire d’avance ! XD
    Quant au 4, pour moi c’est en projet ! Par contre, j’ai pas encore essayé de faire un check de poignet à ma chef. Faudrait ptêt que j’y songe… O.o
    Sinon, d’accord avec toi sur les vertigineux vertiges, mais t’as raison, vaut mieux penser à la pizza, ça fait moins tourner la tête ! ;-)

  2. Là je me rappelle surtout que ça me donnerait une putain de bonne raison de retourner me coucher ! Mais je sens que mon boss et mon client vont moyennement apprécier…

  3. Ca me fait trop plaisir cette article! ca fait échos!!

  4. Putain, attends d’avoir 30 ans, tu vas voir… j’ai fait mon Joey. Depuis en entretien, on me demande mon âge : réponse invariable 30. Sauf que j’ai un peu vieilli depuis. 1 an quoi.
    Bref ça c’est du Vertige de la life.

    Etre bilingualllllll, bah u know u can puisque toi-même t une espèce d’ovni surdouée ! ahah

    Enorme l’avion, souvent je me suis dit, putain je me casse du bureau je prends un vol pour le soleil !

    Bref I LIKE

  5. Ah mais oui! Ca m’arrive souvent ce feeling (je contribue à te rendre bilingue!) et en fait ca fait de bien de se rendre compte que nos petits problèmes n’ont aucune importance dans the grand scheme of things (le problème quand tu deviens bilingue est que tu sais plus parler francais après…)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :