Archives de Catégorie: Net plus ultra

Devenir une poupée japonaise : ma journée enrichissante

Il y a des week-ends où tu es là, chez toi, où personne n’est libre pour sortir et où finalement toi même n’a pas trop envie d’aller quelque part. C’est exactement ce qu’il m’arrive présentement. Et quand on y pense c’est important d’avoir ce genre de moments, parce que c’est pile poil là que tu peux faire tous les trucs que t’as pas pris le temps de faire dans la semaine. Je te livre ma liste de trucs à faire aujourd’hui :

– Faire une moufette en peluche pour mes potes M. et Mme Bougie qui sont enceints du premier mini gens

– Ecrire un post sur mon blog, histoire que le niveau de connerie du Web ne descende pas trop d’un cran pendant mon absence

– Bouffer du chocolat

– Ecrire la suite de mon ébauche de roman, en espérant que le dénouement finira par m’apparaître soudainement telle la bouse atterrissant gracieusement sur une pâquerette innocente au milieu d’un pré fleuri

– Bouffer des cornichons

– Regarder des merdes sur internet pour être un peu au jus de la bizarrerie du monde

– M’épiler les aisselles et foutre de la cire partout

– Faire la vaisselle

– Faire les courses

– Ranger mes fringues qui trainent par terre telles un immonde tas qui, une fois fossilisé, pourra être investigué par tout être armé d’un diplôme d’archéologie, exhumant une carotte dont les strates seront très clairement constituées de mes pulls et futes roulés en boule et superposés dans l’ordre de leur utilisation

Voilà voilà.

De toute cette liste bourrée de n’importe quoi, il n’y a que 3 choses que je devrais vraiment faire, et 3 choses qu’il y a peu de chances que je fasse tellement c’est relou. Oui, ce sont les mêmes choses. Et je pense que tu peux deviner desquelles il s’agit (indice : ce sont les 3 dernières) (ce qui signifie que je me suis épilé les aisselles, oui, puisque tu tiens à le savoir).

Ma peluche moufette est quasiment terminée et fera très prochainement l’objet d’un DDIY relativement gratiné, le post est juste sous tes yeux, j’ai mangé mon chocolat et je garde les cornichons pour après, et j’appréhende un peu de me remettre à mon gros projet rédactionnel dans la mesure où il n’est pas exclu que ce soit de la merde.

Du coup je passe direct à l’internet. Tu sais ce que c’est, parfois on se dit qu’on va aller réserver les billets de train qu’on aurait déjà du acheter il y a 3 semaines et qui ont depuis triplé de prix, ou bien qu’il faudrait mettre à jour son profil LinkedIn ou son dernier event Facebook, et que tu finis sur Youtube à regarder une vidéo d’une émission américaine à la Confessions Intimes sur les gens qui se prennent pour des poupées vivantes. Mais siiiii, tu sais bien. Les poupées vivantes lààà. Les meufs qui mettent des perruques, le mec qui se fait implanter des abdos en plastique !

J’ai donc passé (je trouve que le mot « perdu » est trop négatif) 40 minutes de ma vie à regarder cette vidéo, où tu peux rencontrer 3 personnages exceptionnel(lement taré)s :

– Justin, avant d’être constitué à 75% de silicone, botox, et dérivés divers de plastique, était un être humain. Suite à on ne sait quoi (trauma ou QI de chaussette), il a développé un addiction tout à fait flippante pour la chirurgie esthétique. Le pauvre homme veut ressembler à Ken, je te demande un peu. Au point qu’il a subit 115 opérations, dont 5 fois le nez, soit 2,5 fois plus que son nombre de narines d’après mes calculs savants dignes de mon bac S. Le moindre de ses biceps, triceps, ou pentaceps est en réalité une vulgaire prothèse, comme un petit nibard, et sa dernière lubie est de se faire poser des abdos.

Citation mémorable (le mec brandit un petit drapeau) : « Han c’est lourd, mes muscles sont en plastique ».

– Emily est méga mal dans sa peau, en vrai elle est pas mal mais par le truchement d’un mécanisme mental obscur elle se trouve aussi laide qu’un étal de thon déguisés en morues. Du coup elle s’est inventé un alter ego nommé Loona, or pas de pot Loona n’est pas Batman, ni Spinelli de la Cour de Récré, ni aucun personnage cool, non, Loona est une fracking poupée japonaise. Le genre avec des noeuds sur les collants, des perruques multicolores, des robes de Caroline Ingalls au pays de Candy et des faux cils qui te permettent de te gratter le sommet du crane en clignant des yeux. Et comme la meuf a l’âge de trouver un job, elle se trimballe partout déguisée en tas de fanfreluches avec des plumes roses qui volent sur sa perruque pour demander du taf. Evidemment personne n’a envie d’avoir l’égérie de Mattel derrière le compoir, c’est donc un échec total.

Citation mémorable (la meuf s’assied à table tout emperruquée et poudrée) : « J’aimerais vraiment qu’on me prenne au sérieux telle que je suis ».

– Venus Angelic est une meuf blonde avec une voix insupportablement trainante et nasillarde. Clairement elle n’a pas la lumière allumée dans toutes les pièces, mais morceau de chance elle est douée dans une des disciplines qui ne nécessitent pas un gramme de réflexion : faire des vidéos Youtube sur comment se transformer en poupée trop kawaï. Bon je suis un peu mauvaise langue, elle a tout de même le mérite d’avoir appris le japonais. C’est quand même autre chose que de réciter le nombre de couches de crème hydratante à appliquer avant d’en mettre autant de fond de teint, puis de poudre, puis de Jésus sait quoi.

Citation mémorable : « J’aime savoir que j’inspire tellement de gens, comme mes Fangelics ».

(Te sent surtout pas obligé de tout regarder)

LA ça frise le n’importe quoi sérieusement.

La magie du maquillage

Bien sûr tout le monde n’a pas le sens de la mesure. Du coup en un rien de temps si tu fais pas gaffe PAF tu deviens un alien avec la varicelle de l’espace.

Et pour finir ce post indigent, un message de Giedré (dont je mate en ce moment le spectacle sur France 4) qui me parait approprié pour la journée DES DROITS de la femme (arrêteeeez de nous souhaitez une joyeuse fête BORDEL).

Bisous !

Miss Monde du Cul est enfin là !

Eh oui cher internautre, les élections de Miss Bumbum, aussi appelée Miss HelpMeJeSuisCoincéeAutourDeMonString, sont terminées. Évidemment c’est une brésilienne, puisque ce pays est quand même connu depuis le lustre pour être le pays de la bonasse, du carnaval et du portugais, du coup ç’aurait été méga la honte que la gagnante soit pas du cru. D’autant plus que comme c’est un concours brésilien, forcément une gagnante japonaise eut attiré l’attention. Mais j’ai quand même décidé de l’appeler Miss Monde et pas Miss Brésil, parce que de un je pense pas que les autres contrées vont se tenter le challenge, et puis bon d’autre part quand on voit les ballons que la meuf a à l’endroit où la plupart d’entre nous rangeons des tas de gras pour tenir chaud au coccyx (faut prendre soin de son coccyx, c’est important et en plus ça rapporte plein de points au Ruzzle), on se dit que le niveau est un peu trop près des étoiles.

Tout de suite ça pose les bases.

Et cette fille serait également une des plus chanceuses de la planète, puisqu’il se trouve que la prestigieuse université d’oxford aurait montré que les filles avec un gros boule sont plus intelligentes et plus résistantes sur le plan cardiovasculaire, grâce à une accumulation de bons oméga 3 dans le cul, ainsi qu’un organisme plus apte à métaboliser le sucre, et donc à éviter le diabète.

Yaurait même un bonus si tu cumules avec des petits seins. Pour une fois que je suis contente de mon 85B corrélé avec mon 40 en futes, c’est pas dommage. Merci les chercheurs et merci les fonds publics du pays du pudding !

Rien à voire du tout, mais puisqu’on en est à célébrer la beauté d’une double boule gras-muscles, profitons en aussi pour nous extasier devant la beauté de la Mère Nature, qui non seulement nous a envoyé Ryan Gosling et Shia Labeouf (mes dérogations de couple) (c’est très important d’établir des dérogations de couple dès le départ, comme ça si tu fautes avec Ryan c’est pas grave, c’est dérogé), mais la Mère Nature, disais-je, nous a également créé des trucs de malade. Les flocons de neige, je sais pas pour toi, mais pour moi c’est ça :

Peu ou prou, hein, c’est ça

Et bien pour le photographe russe Alexey Kljatov, ça ressemble… Au Swarowski du paradis.

Collection dentelle

Collection baroque

Collection Athènes

Collection circuits imprimés

Collection épaulettes

La suite ici.

Ça nous ferait presqu’oublier le double but de la France contre l’Ukraine dis donc (il est 22h38, le match n’est pas fini) (mais bientôt j’espère, histoire de pas trop emboliser M. Akov) (déjà que je me fais engueuler parce que figure toi que « lancer le ballon » et « envoyer le ballon » ça se dit pas).

D’ailleurs quelqu’un peut me dire pourquoi Valbuena fait tout le temps la même tronche aussi appelée « ONGH j’arrive à voir mon nez ! » ?

« Je peux peut-être arrive à le toucher avec ma bouche si je me concentre bien »

Breeeef, pour continuer la non logique de ce post, le gag de la soirée en signe de protestation contre les tenues de personnages féminins dans les jeux vidéos : parce que MAYRDE.

Sur ce, bon vent Guinguamp.

2-3 conneries pour s’occuper pendant qu’on monte les meubles

Parce que déménager c’est un putain de boulot à plein temps les enfants.

Quelques trucs relous de la vie

Vis ma vie d’homme non sujet au mal de mer

CATRIX

Et puis un peu de beauté quand même <3

Conclusion :

Questions du jour

1) Comment trouver un appart à Paris

Erreur 1 :

« Hey j’ai vu une annonce ce matin, je vais appeler en arrivant au bureau »

FAUX (comme dirait Norman) car en Parisie, si tu attends plus de 7 minutes pour appeler après la publication d’une annonce sur internet, la réponse obtenue ne sera pas : « Mais ouiii venez visiter ce week-end tranquillou bilou, allez gros bisous », mais plutôt « Aaaaaah non l’appartement est pris. Oui Madame ça va vite mais en même temps vous n’êtes pas seule sur Terre à chercher un appartement Madame. Au revoir ».

« Allô quoi je mets l’annonce à 9h et la meuf elle appelle genre à 14h. J’lui dis attends ici chérie c’est Paris OK, c’est pas Trou-d’balle-sur-Mer, non mais lose quoi, merci les gens »

Car oui, la terre de Parisie porte aussi le nom de SympathiqueLand, l’endroit où les gens sont souriants et chaleureux (non).

Erreur 2 :

Tu as évité l’Erreur 1 et appelé dans la minute où tu as reçu ta notif push de seloger.com. Bravo ! Mais ta quête n’est pas encore validée, car il reste encore à visiter cet appartement.

« Bonjouuur, en ce vendredi matin je me demandais s’il vous restait un créneau dans la journée de demain samedi pour visiter votre bien »

Tutututut. La réponse ne sera jamais « Mais bien sûr, venez entre 13 et 14h du matin avec plaisir », mais :

« Aaaaah non Madame, le samedi nous sommes fermés, mais nous avons un créneau à vous proposer cette après-midi à 15h30 si vous voulez »

« …Et plus tard c’est possible ? Parce qu’en fait je travaille aujourd’hui, du fait que nous sommes en semaine vous voyez »

« Laissez moi regarder… Nous avons aussi 17h, mais pas après »

« … Donc en fait il faut que je démissionne de mon boulot pour visiter ? »

« Aaaaaah non Madame, il faut un gain mensuel de 3 fois le loyer chaque mois pour louer »

« … »

« Muimuimuiii ben écoute ce qu’on va faire, c’est qu’on va tous se faire un bisou dans le téléphone et réfléchir calmement à la bouse qui sort de ta bouche, dac ? Cimer »

Quand tu sais qu’à Paris le loyer d’un 40m carrés oscille joyeusement entre 900 et 1400 € selon le quartier, tu te fends la pêche dans les grandes largeurs. Mais pas de soucis, un RTT déposé plus tard, tu peux enfin arpenter les apparts à moquette, parquet ou lino avec un regard ému pour le prix mensuel que te coutera chaque latte sous tes pompes.

Comme dit mon Papi, à ce niveau de n’importe quoi ya plus qu’à tirer l’échelle. Et se faire un sandwich.

A ce moment, tu penses que tu es enfin arrivé au bout de tes malheurs à but d’achat de toit sur ta tête, mais sache qu’en réalité tu es en plein Royaume de la Gourance, car…

Erreur 3 :

« Cet appartement vaut 1 385 € pour 42 m carrés, refait à neuf, ça doit être de la pure bombasse, je visite tout à l’heure, je file le dossier et OPOPOP »

Nenni. Car en Parisie, même les grosses merdes se monnaient cher. Tu peux aussi bien tomber sur ce dont tu rêves que sur :

« OH un sol en coco tressé, comme c’est… Odorant. Et quel beau coin cuisine dans ce renfoncement de couloir, charmant vraiment. Hmmm et cette porte de placard, qu’y-a-t il derrière ?… HANGH (cri de surprise intense) heeem mais qu’est ce que c’est que ça ? »

« Un couloir de 5 m de long sur 50 cm de large menant aux toilettes, Madame »

« Je vois je vois. C’est donc ça que vous appelez « appartement atypique et de caractère » ? »

« Bonjouuuur, je suis une authentique sirène atypique »

Car comprendre le jargon immobilier, c’est une étape vers le succès, sache-le. De façon générale, éviter tout bien comportant les mots « de charme » (= vieux) ou « de caractère » (= moche) ou « atypique » (= mal branlé) ou « authentique » (= très vieux), bref FAIT GAFFE, une seconde d’inattention et PAF tu te fais enculer.

« OH un charmant 2 pièces… Mais QUE FAITES-VOUS ENFIN MONSIEUR POCAHONTAS ??! »

2) Comment ça s’passe en ce moment sur le web ?

Ben écoute super, on s’éclate grave du cul.

Les poufiasses continuent à faire semblant d’être daltoniennes en se foutant du rose pâle à lèvres dégueulasse.

Et surtout, un tumblr de maboule que j’ai découvert ya un moment, et qui ne cesse de m’hilariser. Le principe est simple, faire un vieux jeu de mots avec des affiches de film :

La magie du propre.

Le 5ème MousCRUtaire. (blague perrave)

Avec Julia Raubergine.

Je te laisse découvrir le reste, ça vaut le coup 8)

Au fait, on a eu des nouvelles des princesses Disney.

Où ça ?? Je dois absolument parler à Alice.

Elles se sont mises aux sms pour taper la discute à leur prince, c’est bô.

« Poca, tu me manques tellement » « Comment va Meeko ? » « Pocahontas ? » « Merde, t’as du réseau au moins dans ton village ? »

« Hey, tu peux me prendre 3 trucamonbob et unediguedouda en revenant ? » « Ariel, tu as vraiment besoin d’apprendre les noms d’objets humains par un humain et non pas Eureka »

« Ma douce boulette endormie, es-tu réveillée ? » (oui c’est google traduction, cherche pas) « Aurore… » « Aurore, es-tu toujours OK pour notre rendez-vous à déjeuner ? » « Aurooooooore » « OMG je suis réveillée j’ai juste oublié mon téléphone dans ma chambre Philippe ! » « C’eeeeest ça »

J’ai aussi vu d’autres trucs.

« Parfois quand je prends ma douche, des cheveux restent coincé dans mon cul et j’aime la sensation quand je les enlève » (la révélation méga privée)

Être con, c’est pas réservé à l’humanité. Ça a quelque chose de réconfortant, quelque part.

« Parle pour toi, sale moche »

Allez, on se casse, àtchao bon dimanche les losers

Donne moi le permis espèce de bâtard

Je crois qu’il est venu le temps des listes.

Oui je sais, ça peut être inquiétant, mais pas de panique mon petit lapin

Je ressens comme le besoin de remettre les choses à plat, tel un bilan de compétences virtuel. Lequel du bilan ou des compétences sont les plus virtuels, ça en revanche nul ne saurait le dire. Ce post va s’articuler autour d’un plan en trois volets distincts parce que je suis une tarée de la triplette magique et que je crains les failles dans l’espace temps en cas d’incartade.

1)   Les trucs que je sais faire et que j’aime pas faire

–       Les soldes. Quoique depuis que ça se fait sur internet et plus exclusivement dans des espaces de 3 mètres carrés blindés d’utérus en sueur je me laisse un peu tenter. Très légèrement.

–       Lire le journal. Je trouve ça tellement relou de lire des millions de lignes pour une info qui pourrait être résumée en un paragraphe. Déjà que la plupart du temps c’est pour te raconter des histoires qui te foutent les grosses boules comme quoi une mamie s’est faite bouffer par son élevage de yorkshires ou qu’un pays compte trois millions de décès pour cause de dictature/tsunami/guerre etc, franchement c’est beaucoup d’efforts pour pas grand chose de positif.

–       Passer des coups de téléphone aux grands parents/ tontons/ taties que tu vois jamais pour leur filer le coup de news

–       Faire des tableaux de budgets ou tout ce qui ressemble à un fichier Excel avec des chiffres dedans, parce que ça me reloute au delà du delà.

2)   Les trucs que je sais pas faire et que j’aime faire

–       Jouer aux jeux vidéo. Je suis particulièrement mauvaise aux jeux de voiture et aux shoot’em up, mais globalement dès qu’ya une manette j’aime et j’suis nulle

–       Les gâteaux au chocolat. Mais que je rate la cuisson ou pas ça a pas d’importance vu que je bouffe invariablement la moitié de la pâte

–       Dessiner et écrire. C’est mon côté artiste, lol de platine. J’adore, mais je tâtonne comme un manchot à une expo en braille, que veux tu telle est ma vie

–       Les imitations. Rien à faire, à part la burne posée sur un guéridon, toutes mes imitations laissent pas mal à désirer.

–       Faire du ski. Quand je fais du ski, je ressemble à un de ces jeux pour gamins où il faut relier les points dans l’ordre. Sauf que moi je relie que des zig et des zags de chaque côté de toutes les pistes vertes et bleues.

–       Bricoler/coudre (cf le post sur la malheureuse odyssée de Kévin le Brave)

3)   Les trucs que je sais pas faire et que j’aime pas faire non plus

–       Les Rubik’s cube. Mon géniteur a une passion pour ces trucs, pour te dire il en a toute une collection avec toutes sortes de mayrdes d’images moches collées dessus pour rendre le truc plus compliqué, des petits cœurs à la vache kiri. Sans parler des cubes à faces de 3 par 3, 4 par 4 et 5 par 5. Comme dit ma sœur, trop d’efforts pour un si petit corps.

–       Du cheval. Ca sent mauvais et ça me rappelle très rapidement que ma colonne vertébrale a depuis longtemps une forme de type cos(x) (= c’est douloureux)

–       Nager. Surtout dans des bassins publics de type chlorés et bondés de gens nuls qui nagent.

–       En fait tous les sports, à faire comme à regarder. J’sais pas, ça me gonfle.

–       Conduire.

A propos de ce dernier point d’ailleurs, je viens de passer mon troisième examen de conduite. Pour rappel, j’avais loupé le premier en grillant un feu rouge, et le second en pilant à un feu pas rouge. Oui, je sais. Bref, j’avais pas mal d’espoir pour cette nouvelle édition de mon périple à 4 roues motrices pour plusieurs raisons :

–       Je le passais chez moi en terre du Sud où il fait du soleil et moins de gens sur les ronds points (et ça vaut mieux parce qu’il y a environ trouzmille rond points au km carré ici)

–       J’étais bourrée d’anxiolytiques jusqu’aux trous de nez

–       En matière de feux rouges, après un non arrêt alors qu’il fallait s’arrêter et un arrêt alors qu’il fallait pas s’arrêter je crois que je suis en bout de rouleau en termes d’idées d’innovation.

Et pour une fois, je crois que j’ai eu raison de positiver, car un truc de fou est arrivé.

Je l’ai passé, et je crois qu’il y a une chance pour que je l’aie. Genre j’ai grillé zéro feu, bon j’ai loupé la sortie mais je crois qu’il m’en a pas voulu. Par contre léger souci au niveau des questions réponses, mais faut savoir que je suis une grosse bite en termes de questions réponses, tout simplement parce que le plus souvent je n’entrave pas les questions. Je sais, c’est embêtant. Le truc que je supporte pas du tout, c’est les questions nulles qui appellent à plein de réponses mais à laquelle la personne attend un truc hyper spécifique. C’est typique de l’école, mais aussi des formations d’entreprise (en tout cas de la mienne). Je te file l’exemple :

« Alors, vous venez de voir les mots clés associés à la notion de clafoutis aux kiwis. Mais quelle est l’autre particularité du clafoutis au kiwi ? »

« Euuuuuh je sais pas pétasse, le kiwi, la pâte, l’humeur de ma grand mère ? »

« Et non, je parlais évidemment de la sonorité « i » ! »

« … »

Ben là en examen de conduite de véhicule c’était exactamundo du pareil au semblable.

LUI « Qu’est ce qui décharge la batterie ? »

MOI « Euuuh la climatisation, les phares, la radio, l’allume cigare… »

LUI « Oui mais quand faut-il les utiliser ? »

MOI « … Ben à bon escient, je sais pas… »

LUI « Et s’il est pas cyan le bonnet comment on fait (poinpoinpoinpoinnnn la blague pourrie) hahaha bref, précisez c’est quoi à mauvais escient »

MOI « Et bien quand la voiture n’est pas en utilisation ».

LUI « C’est à dire ? »

MOI « …Gnnnnn ben quand elle est garée avec personne dedans »

LUI « Et donc le moteur il est comment ? »

MOI « …Eteint ? »

LUI « VOILA, ce qui décharge la batterie c’est tout appareillage électrique lorsque le moteur est éteint »

Bienbienbien. Cela dit, à mon avis ça la décharge aussi quand le moteur est allumé mais bon. J’dis rien. Je l’en informerai quand je recevrai mon courrier la semaine prochaine, des fois qu’il soit positif.

BONUS TIME : Internet is Happiness

Une direction, 5 têtes de con

« Est ce que ça évoque bien un zombie à tout le monde ? »

« Brian, il faut qu’on parle » – « Ca n’annonce rien de bon » – « Non en effet, nous… » FSSHHHH « Sérieusement, mec ?! » – « Tu ne peux pas toujours te jetpacker loin de tes problèmes, Brian ! » Mais il pouvait carrément, et c’était génial.

uu

Et aussi : Robert ou IronMan ??

uu

Le véritable Léguman, le 1er Homme Laitue.

DONNE MOI MON PERMIS OU JE DEFONCE CE GROS BATARD DE CHAAAAAT