Archives Mensuelles: novembre 2011

The Fartist

Ptain jsuis à donf je me fais deux posts dans la même journée !!

Nan mais là c’est pas un vrai post c’est juste pour te faire partager un méga coup de coeur. Alors je sais que c’est « old » pour de l’internet vu que ça date d’il y a un mois mais si comme moi t’es à la bourre et que tu l’as pas vu : clique sur la vidéo. Si tu as vu The Artist c’est mieux quand même vu que c’est une parodie :p

RAH c’est trop bon.

 

Publicités

Bourrelets de front et salopettes

J’ai déjà essayé de mater les 2 premiers épisodes de True Blood. 4 fois.

A chaque fois mon cerveau a commencé par s’intéresser à l’histoire de cette fille « Sookie » (bon passons sur le prénom de poupée émo) parce que Sookie elle lit dans les pensées des gens et que bon il faut le dire : je surkiffe les pouvoirs magiques. Genre j’adore les Xmen, les super-héros (sauf Superman, ya un moment TROP de pouvoirs TUE les pouvoirs) (attends le mec il avait la supervitesse, la superforce, le super regard laser, le super regard rayons X, la superpeau anti balles, la supermanente, la superposition et le superslip) (encore une série de plus et il nous choppait la supercolateur pour faire le café à tous les mecs du Daily Planet) bon je ne sais plus où j’en suis de ma phrase mais bref, tout ça pour dire que mon amour de la magie et des pouvoirs a débuté bien avant Harry Potter (dont j’étais ultimement fan étant pré-ado/ado) : ça a commencé avec Alex Mack.

Alex Mack, la rebelle métamorphe des 90’s

Alors pour les très jeunes ou les un peu vieux : Alex Mack c’est une gamine qui se balade comme ça la narine au vent et le cheveu alerte et soudain PAF un accident de camion industriel et là SPLOUTCH elle se prend une vieille giclée de produit chimique vert et gluant (un produit chimique incolore ça n’existe pas dans les séries) (cf les Tortues Ninja, Stargate SG1 etc. : c’est vert alien ou rien). Du coup elle pécho des pouvoirs de la mort : elle est capable de se transformer en flaque gluante (mais bleue parce que c’est une gentille) et de se reformer ensuite sous sa forme initiale après être passée sous une porte, au travers d’une grille d’égouts ou entre les dents de Jane Birkin par exemple (mais elle se reforme avec ses vêtements hein, c’est une série jeunesse quand même mayrde). Ah oui et aussi elle balance des courts jus avec son doigts genre ptite étincelle d’électricité mais bon c’est moins utile.

Là où elle a du pot la meuf c’est que vu qu’elle se fait courser par la méchante multinationale propriétaire du produit chimique pour qu’ils puissent l’étudier, du coup ça tombe bien qu’elle ait un pouvoir pratique pour se faire la malle. Si elle était tombée sur le superslip par exemple elle aurait moins fait la maligne avec sa casquette à l’envers des années 90.

 J’dis ça mais à l’époque j’adorais grave son style à Alex : pour te dire c’est même elle qui m’a donnée envie de mettre des salopettes. Sérieux. Bon ça m’est rapidos passé devant la constatation dépitée que jamais pipi ne se ferait sans se mettre à moitié à poil. Et aussi après m’être démis le cou une trouzaine de fois en tentant de récupérer ces saloperies de bretelles derrière mon dos. L’Industrie de la salopette est probablement de mèche avec le lobby des minerves.

Bon du coup pour en revenir au baltringue, True Blood c’est vraiment de la daube et j’suis désolée si t’es fan, Internautre, mais bon franchement ya des trucs qu’on peut pas laisser passer :

1- Les dents des vampires. Alors bon pour ceux qui connaissent pas : normalement quand tu penses à un vampire tu te dis qu’il a les dents constitutivement pointues ou alors que comme Buffy tu te secoues la tête énergiquement jusqu’à ce qu’elles poussent (en même temps que tes bourrelets de front), mais never ever tu te dis « Un vampire ? Ben oui c’est un mec qui ouvre grand la bouche comme pour faire une pipe au Géant Vert et là POUF il a ses dents qui tombent » haha les dents télescopiques ça c’est pas mal comme idée ! Bon tu me diras euuuh PARDON mais les bourrelets de front dans Buffy c’est mieux peut être ?? Et je te dirai que non certes, mais Buffy est une série contenant beaucoup d’humour qu’on peut prendre au second degré, contrairement à Troublode (avec accent français tavu).

2- Pitch : quelqu’un qui lit dans les pensées tombe amoureux de quelqu’un de nature différente parce que cette personne est immunisée contre son pouvoir et reluit donc méchamment du pouvoir de la ténébrosité mystérieuse. Ca te dit rien ? Ouais ben c’est Troublode mais c’est aussi Twilight (sauf que dans Twilight c’est le mec vampire qui lit les pensées et Bella le chien mort qui est immunisée). Alors je sais pas qui de Twilight ou de Troublode a copié sur l’autre mais FRANCHEMENT les enfants si on commence à faire des plagiats de bouses et qu’on en refait de la bouse je vous le dis on va tout droit dans le fossé (septique) (haha).

3- EXCUSEZ MOI mais… Qui a écrit ces dialogues pourris ?? Non parce qu’à entendre ça j’ai cru que mes tympans allaient se résorber tellement il se passe rien. Et autant te dire que c’est pas hyper conseillé d’avoir le pavillon fourré au raisin sec quand on souhaite s’en servir à but d’audition.

 Bill et Sookie en route vers la voiture de Sookie.

Sookie : Quel âge as-tu ? Si ce n’est pas indiscret.

Bill : Je suis devenu vampire en 1865, à l’âge de trente ans.

Sookie : Tu fais plus vieux.

Bill : La vie était plus dure.

Sookie (intéressée) : Tu as vu la guerre de Sécession ?

Bill : J’y étais.

Sookie (en le regardant) : Accepterais-tu d’en parler au club de ma grand-mère ? Il y a surtout des personnes âgées qui avaient de la famille à la guerre. Ils se font appeler les « Descendants des Morts Glorieux ».

Bill (en la regardant) : Les Morts Glorieux ? (Plus énervé) Il n’y a rien de glorieux à mourir à la guerre. Un tas de gars affamés et transis s’entre-tuant pour que les riches restent riches. Une folie.

Sookie : Ca devait être affreux.

Bill (après avoir soupiré) : Ca te ferait plaisir que je le fasse ?

Sookie (excitée) : Ca rendrait ma grand-mère folle de joie.

Bill (en la regardant dans les yeux) : Et toi ? Tu aimerais ?

Sookie : Et bien, je suppose. Et elle avance vers sa voiture.

 Bill s’approche d’elle.

Bill : Alors, je le ferais.

Sookie sourit et se retourne.

Bill : J’ai hâte de rencontrer ta grand-mère. Quand puis-je te voir ?

Sookie (en souriant) : Je suis de repos, demain.

Bill : A ce soir alors.

Ils se sourient et Sookie se retourne.

Alors la meuf rencontre un vampire, et HOP premier rencard sans le connaître elle lui propose de venir dans le club de sa mamie. Normal. Moi aussi j’emmène mes dates au club de bridge de mes ancêtres.

Oh et vous jouez au Loto la semaine prochaine ? J’ai tellement hâte !

Bill (en souriant) : Merci. (Apres un moment de silence) Enlève ta barrette.

Sookie enlève sa barrette et Bill s’approche d’elle.

Bill : Je peux ? Sookie hoche la tête.

Il sent ses cheveux.

Bill : Je peux sentir le soleil sur ta peau.

Ils s’embrassent mais Bill sort ses crocs et s’éloigne.

Bill : Tu devrais rentrer.

Sookie : All right.

Ca a l’air court comme ça, mais en fait cette mini scène dure dans les 40 ans. C’est comme ça tous les deux plans, et quand c’est pas ça c’est une scène de cul, vraiment je n’en puis plus. Si j’ai envie de mater du boule, je connais l’adresse (url) merci quand même Roberto.

Et puis pardon quoi mais un mec qui t’ordonne de te décoiffer soudainement comme ça pouf, qui te renifle la perruque et qui te détecte l’odeur du rayonnement solaire alors que déjà le soleil de mon point de vue ça sent pas des masses et qu’en plus il fait approximativement très nuit… Perso je suis déjà en train de courir vers mon chez moi en hurlant, la bave au lèvre et l’oeil exorbité.

Allez je retourne mater Buffy dès que j’ai retrouvé mes divx parce que là BOOOORIIIING.

Et admirer Spike, le Superoxydé.

Le pectoral du démon

OKAY donc LA faut VRAIMENT que je m’indigne : WTF la pub ??

 Il faut que tu saches : j’aime la pub. Je ne zappe pas entre les émissions à la télé, j’aime les décortiquer pour retracer le cheminement des publicitaires, j’aime approuver ou critiquer celles qui me font le plus réagir, et je SAIS que OUI okay la pub c’est un truc de charlatans de capitalistes consuméristes arnaqueurs anthropophages tout ça mais ça m’est égal : j’aime la pub pour son format court et la créativité particulière qui en découle, et aussi pour sa mauvaise foi et ses ficelles grosses comme ma fesse droite, parce que ça me fait rire de le remarquer. BREF. Cela dit il arrive que comme tout média, la réaction provoquée au sein de mon auguste personne tienne plus de la nausée méprisante (oui oui c’est possible) que du léger amusement ou du « roooh quand même ils sont taquins hihihi ».

 Il se trouve que au fil de mes pérégrinations du vendredi post manger-du-midi, je me suis retrouvée par totale inadvertance et sans me douter un instant que mon pas léger et mes rétines paisibles allaient bientôt connaitre l’enfer, bref je suis tombée sur CA :

Hmmm you touched my tralala

Alors au cas où t’aurais la flemme de mater une photo floue déjà je t’explique : ceci est une publicité pour un stérilet, moyen de contraception bien connu, qui se trouve en première page d’un magazine pour gynéco.

 On y voit donc un bel éphèbe à la peau d’ébène, le muscle saillant, le pectoral chaleureux, la lèvre confortable, qui visiblement a pris sa douche d’en haut et pas d’en bas mais bon après tout j’ai envie de dire QUI SUIS-JE pour juger des us et coutumes de ce jeune homme ?? Enfin bon un beau sexboy quoi.

Alors déjà mettre un homme sur une pub pour stérilet ça fait zarbi. Mais bon, c’est un peu l’originalité du truc tu vois, comme si tu mettais un babouin dans la pub Canigou ou un sketch de Bigard à l’Académie Française. Ca attire l’œil forcément. Et à ce genre d’initiative créative je dis OK MAN tu veux la faire originale, vazy joue la comme Beckham ya pas de problème j’te suis.

SAUF qu’à côté, qu’est ce qu’on voit écrit ??

Entretenir sa confiance

OUATE ??

1- Cette pub part donc du principe que le problème majeur de la vie sexuelle de la femme est d’entretenir la confiance de l’homme dans sa stérilité

2- L’homme ne peut avoir confiance que dans un stérilet évidemment, car avec la pilule elle pourrait l’oublier n’est ce pas ?? Et qui c’est la salope qui va lui faire un glaviot dans le dos après hein ?? HEIN ??

3- Comment ? La femme pourrait lui dire quand elle oublie sa pilule ? mais tu veux rire, déjà si elle la prend c’est UNIQUEMENT pour son homme parce que lui il veut pas d’enfants parce que c’est un homme tu vois, contrairement à elle avec son horloge biologique qui tourne et qui est abonnée à Astrapi depuis ses 14 ans pour découper toutes les ptites histoires pour plus tard (Théo ou Cléa hihi) donc dès qu’elle en aura l’occaz HOP elle sautera dans le sperme les pieds joins la grognasse.

Je n’en puis plus. Tous ces combats féminins/istes pour en arriver là en Octobre 2011 ?? SRSLY ? Je passe sur le fait que le message en bas n’a rien à voir avec la phrase sur l’image et que donc c’est une MAUVAISE publicité. Les enfants parfois je désespère.

Si même le pectoral nous lâche, vraiment je ne sais plus à quel sein me fier.

Champion’s Laque, le coiffeur en 90 minutes

Hier soir je suis allée chez le coiffeur. Ou plutôt chez le boucher muni d’une paire de ciseaux et transcendé par l’esprit de Huggy les Bons Tuyaux :

Crouuuuuiiiic (bruit du ciseau) (c’est quand même évident non ? BAH comment tu le ferais toi le bruit du ciseau ??)

Blablabla sont secs blablabla faire des masques aux pointes blablabla

Crouuuuuiiic

Bloubloublou et vos études bloubloublou

Crouuuuuiiic

Blebleble vos études blebleble se laver les cheveux à l’eau froide (super idée pépère, il fait 10°C dehors, les cheveux gelés je dis pouce en l’air), blebleblebleble

Alors déjà, ceci n’est pas un effet de style : l’homme était dans l’incapacité totale de parler et couper simultanément. Ça a duré 90 minutes. Un match complet de la Champion’s league avait le temps de se dérouler pendant que je regardais lentement ma masse capillaire indéfinie se transformer en… Vieux carré. Mais attends quand je dis vieux carré c’est pas le carré sexy d’Hollywood, non c’est plutôt un truc tout droit et trop court, t’vois.

Genre après sans brushing tu te retrouves avec une tête de pyramide. Bon ok je sens que t’as besoin d’une petite illu pour te montrer.

De Simba à Wonka

Alors ça y est tu visualises mon drame perso ? Allez un petit quizz bonus : à ton avis, quelle était la particularité de ce coiffeur, à part qu’il ne savait pas couper les cheveux correctement ?

1- Il était chauve

2- Il n’avait pas un seul lisseur dans tout son gourbi

3- Il enroulait mes cheveux autour d’une brosse ronde sans utiliser le sèche-cheveux et appuyait dessus très fort pour faire le brushing

4- Il n’avait pas de machine à carte bleue

Et bien c’était une question piège !! Car OUI, TOUTES les réponses sont justes et re-justes.

Misère.

Il vient de surpasser celle à qui j’ai dit un jour « je voudrais un balayage plus clair, mais pas blond non plus » et qui m’a dit « pas de souci » avant de m’empapilloter les cheveux. Et en enlevant les machins je lui dis « mais quand même ça a l’air blond ça non ?? » et elle de me répondre « non non ça va faire MIEL, ne vous inquiétez pas ! ».

 … MIEL ??? Et c’est pas blond ça MIEL ??

Péééétaaasse.

Sachant que je suis chatain foncé, j’ai eu une belle tête de code barre pendant au moins 6 mois.

Et donc hier soir, j’étais chez le coiffeur chauve sous équipé. Se voyant incapable de me faire un brushing, il « ne me l’a pas compté ! » et m’a offert les magazines de sa salle d’attente, soit des trucs « de femmes » vraiment moisis : Be, Public, Madame Figaro (allô ??). Il m’a demandé si je voulais autre chose, j’ai demandé le Playboy. Il se trouve que ça me distrait plus de mater des tétons photoshopés que des mannequins de la Fashion Week, j’y peux rien quand même ! Entre parenthèses, le fait de trouver un Playboy en devanture de son présentoir à journaux de coiffeur aurait dû me mettre la puce à l’oreille quant au peu de clientèle féminine qu’il doit entretenir.

Après je suis rentrée chez Mr Akov, mon poilu, lui filer ma lecture fraichement acquise.

 Il regardait la Champion’s League.

90 minutes de bonheur supplémentaire (sic).

Prinfesse

Bon alors quand même dans la vie ya un truc qui me turlupine au-delà du delà : pourquoi, POURQUOI cette fascination féminine pour les princesses, le mariage et le vernis à ongles ??

Parce que disons le tout de go et tel que nous le savons toustes (= tous + toutes, stop au sexisme grammatical mayrde) : être une princesse c’est la lose absolue de l’ennui mortel d’inutilité maximale. Nan si c’est important de le dire.

Tiens, pour illustrer mon propos, je me suis inventé une alter ego complètement nulle et superficielle, et j’ai ainsi réussi après plusieurs mois (bon ok en une heure) de dur labeur à générer le Journal de la Princesse Paulie.

Cher Journal,

10h05 : Je suis réveillée ! Aujourd’hui j’ai dormi pour la première fois dans mon lit Princess Size. En revanche j’avais demandé à mon Papoupou de mettre des draps roses fushia mais il s’est trompé et il a mis des roses bonbons =( C’est pas juste alors que déjà moi je voulais le lit Cendrillon…

Un lit complètement adapté pour un truc rond. Comme un pneu.

Bon je te laisse, c’est l’heure d’aller gambader gracieusement dans la roseraie royale.

10h49 : J’ai voulu chanter avec des moineaux jolis mais ils ont  excrémenté sur ma robe de mousseline mordorée les petits fripons ! J’en perdis presque l’usage de mon rire cristallin.

10h52 : J’ai mis la bleu firmament d’été finalement ! 

10h55 : Je vais aller lire mon roman sur le Prince Edward et la Princesse Bella à la fenêtre de mon donjon.

10h59 : Sapristi, mon marque page en plume de mouette enchantée s’est envolé =(

11h17 : C’est fatiguant de lire, je vais plutôt chantonner à la fenêtre que je me languis de mon Prince d’Amour.

11h29 : Lalalouuuu Lalalamouuuur toulalouuuu

11h37 : Beeeelle, c’est un mot qu’on dirait inventé pour eeeeelle

11h53 : Le Princeuh charmannnnt sur sonnnn cheval grannnnd

12h01 : Oh non ! Je suis en retard pour le premier service alimentaire royal !

13h : Ah je me suis bien sustentée de graines de peuplier et de bouillon d’alouette aux airelles =)

13h02 : J’ai agité des mouchoirs à un cavalier passant au loin, mais il ne s’est pas arrêté. Vivement que mon Prince Charmant vienne me chercher !

13h05 : J’ai déjà plein d’idées pour décorer mon futur palais : je veux 15 chambres et 3 salons, dont deux petits. Comme ça je peux mettre mes 8 enfants (4 garçons et 4 filles évidemment !), une chambre privée pour le Prince, deux autres pour ses maîtresses (mon Papoupou m’a dit que les Princes sont toujours des coquinous mais que je serai toujours la Reine) (et que j’aurai plein de bijoux !!), une pour moi, et 3 chambres d’amis, une pour mes parents, une pour chaque escorte.

13h15 : Mais si jamais j’ai des jumeaux ou des triplés ?? Je vais prévoir 20 chambres, on ne sait jamais.

13h22 : J’ai oublié la salle de broderie !!

13h46 : Je me demande si je mettrai des roses roses ou rouges dans le jardin.

13h47 : Allez, disons les deux !

14h02 : Tiens, si je brodais mon prénom sur tous mes mouchoirs ?

16h12 : AIE l’aiguille m’a piquée…

16h33 : Et zut, j’ai envie de me moucher…

16h33 + 7 secondes : AAAAIIE l’aiguille m’a piquée dans le nez =((

17h08 : OH j’ai reçu un paquet ! Je vais le regarder un moment avec l’air émerveillé avant de l’ouvrir.

17h22 : Toi aussi tu te languis de connaître son contenu, n’est-ce pas cher Journal ?

17h24 : Bon, je l’ouvre !… OHH Tiens, une pomme, j’adore les pooomm

Bref, tu l’auras compris, les Princesses sont vraiment des greluches.

Par exemple je ne comprends pas tous ces AAAAAAHHH et ces OOOOOH LA CHANNNNCE devant Kate Middleton et son mariage en plaqué or incrusté de diamants. Je veux dire :

1)      Elle doit oublier sa carrière

2)      Elle peut plus sortir en jogging s’acheter du pudding sans que son cul mal fagoté ne paraisse dans la première édition du journal du lendemain sous le titre « OH MY GOD in Buckingham all is royal butt her » (jeu de mot inside)

3)      Tout le monde attend impatiemment qu’elle ponde son héritier

4)      A cause d’elle la pauvre Pippa Middleton ne peut plus sortir de chez elle munie de son fessier, quelle que soit sa tenue, à moins de vouloir être réduite strictement partout à une représentation picturale full HD de son céans.

Ben déjà ça fait 4 raisons de merde !

Bon par contre j’avoue j’aime les princesses Disney parce que bon elles font partie de mon enfance quand même.

Bon.

Mais JESUS, JAMAIS je ne voudrai devenir une princesse !

Mais, me diras-tu, je parlais également tantôt du mariage et du vernis à ongles ! Et bien certes, mais pas tout de suite (Cliffhanger hahaha).